Nous, membres du jury du Capes externe / CAFEP / 3e voie d’espagnol, réunis ce jour en session plénière, souhaitons exprimer notre vive inquiétude au sujet des projets actuels de réforme des conditions de recrutement des futurs enseignants d’espagnol du 2nd degré, tels qu’envisagés par M. Édouard Geffray, DGRH des Ministères de l’Éducation Nationale, de l'Enseignement Supérieur, la Recherche et l'Innovation, dans un entretien qu'il a accordé le 3 juin dernier à l’AEF. Nous sommes pleinement convaincus de la nécessité d’évaluer les compétences didactiques des candidats, ainsi que nous le pratiquons actuellement. Mais il est primordial que celles-ci continuent de s’appuyer sur un socle de connaissances disciplinaires solide.
Les programmes de collège et de lycée accordent une part importante à la Littérature, la Civilisation et les Arts, dans le souci d’offrir aux élèves un enseignement riche dans une langue de qualité. Pourtant, tel qu’il est décrit actuellement, le projet de réforme réduirait drastiquement le poids des contenus linguistiques et culturels propres au monde hispanique dans l’évaluation des futurs enseignants d’espagnol.
Afin de garantir une meilleure cohérence entre ces exigences et les modalités de recrutement des professeurs d’espagnol, futurs agents de l’État, il nous semble indispensable de maintenir l’équilibre actuel entre le didactique et le disciplinaire.
Une concertation sur l’avenir du concours étant fondamentale, nous nous tenons à la disposition du MEN et du MESRI pour participer à la nécessaire réflexion collective.
À Poitiers, le 2 juillet 2019
Texte adopté à l'unanimité des présents et représentés moins deux abstentions

 

Agenda

Décembre 2019
L Ma Me J V S D
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31

Congrés, colloques et journées d'étude

Annonces

Aucun événement

Séminaires

Aucun événement
Aller au haut