Escrituras nómadas en el espacio hispanoamericano contemporáneo Télécharger au format iCal
 
Revue ILCEA n° 43
Écritures nomades dans l’espace hispanophone contemporain
Appel à contribution
La revue ILCEA de l’Université Grenoble-Alpes (https://journals.openedition.org/ilcea/) consacrera son numéro 43 au thème des écritures nomades dans la littérature contemporaine de langue espagnole.
De tout temps, les créateurs et/ou leurs créations ont circulé, mais notre post-modernité a accéléré ces processus, instaurant la figure de l’écrivain nomade, qui se déterritorialise et/ou se reterritorialise constamment, dont les sujets d’écriture sont de plus en plus décentrés, où la dimension locale, régionale ou nationale est estompée ou brouillée. Les questions d’appartenance se complexifient au point que cette notion est devenue, plus que jamais, plurivoque. Dans le monde hispanique, les exemples se multiplient : Andrés Neuman, écrivain « hispano-argentin » ; Fernanda Trías ou Karla Suárez, écrivaines « uruguayenne » et « cubaine » respectivement, mais ayant de fait vécu plus de temps ailleurs (États-Unis, France, Colombie pour la première; Italie, France et Portugal pour la seconde) ; la jeune écrivaine mexicaine Valeria Luiselli, établie à New York et publiant en Espagne, ou le mexicain Juan Villoro, vivant entre Barcelone et Mexico…
Ce numéro souhaite offrir un regard sur ce phénomène, qui travaille en profondeur toute la création contemporaine[1]. Les contributions permettront d'éclairer les différentes déclinaisons du nomadisme circonscrit ici au fait littéraire. En effet, le nomadisme pose de nombreuses questions visant l'ensemble de l'arc herméneutique. Ainsi, on le retrouvera lié aux conditions de création d'une œuvre et reflété dans la diégèse de manières diverses. Le nomadisme peut également, à l'ère des nouvelles technologies, se décliner sous la forme de la déterritorialisation par rapport à ce qui était l'espace privilégié des œuvres, à savoir le livre imprimé: blogs, revues littéraires en ligne ou des façons plus extrêmes de faire de la littérature, comme des écrits hyper brefs sous forme de tweets (cf. l'écrivain mexicain Alberto Chimal) ou le projet « Literatura Huiqui » qui se veut un "espace consacré à la création collective, ouverte et expérimentale"[2] . Ces nouvelles modalités du fait littéraire mettent en évidence une série de problèmes liés non seulement à la circulation et à la diffusion des œuvres mais aussi à leur réception et à la transgression/ reformulation des frontières génériques, etc.
Ce numéro est coordonné par Raúl CAPLÁN et Margarita REMÓN-RAILLARD (ILCEA4, Université Grenoble-Alpes) et Sandra HernÁndez (LCE, Université Lyon2).
Les propositions (en français ou en espagnol) sont à envoyer à l'adresse suivante ( (cc.) et doivent comporter un titre, un résumé d'un maximum de 2500 caractères (espaces compris), l'affiliation institutionnelle, accompagnée d'un bref curriculum académique de l'auteur.
Date limite d’envoi des propositions : 4 mai 2019
Les auteurs auront confirmation de l'acceptation de leur proposition fin mai 2019. La date limite de remise des articles est fixée au 30 septembre 2019.

---------- 
Revista ILCEA n°43
"Escrituras nómadas en el espacio hispanoamericano contemporáneo"
Llamado a contribuciones
La revista ILCEA de la Universidad de Grenoble-Alpes (https://journals.openedition.org/ilcea/) dedicará su número 43 a la temática de las escrituras nómadas en la literatura contemporánea en lengua española.
En todas las épocas, los creadores y/o sus creaciones han circulado. Sin embargo, nuestra postmodernidad ha acelerado estos procesos instaurando la figura del escritor nómada, aquel que se "desterritorializa" y/o se "reterritorializa" constantemente, cuyos temas de escritura son cada vez descentrados y en los que la dimensión local, regional o nacional aparece difuminada o borrosa. En este contexto, la noción de pertenencia se hace cada vez más compleja y dista de ser unívoca. En el mundo hispánico los ejemplos se multiplican: Andrés Neuman, escritor "hispano-argentino"; las escritoras Fernanda Trías o Karla Suárez, uruguaya y cubana respectivamente pero que, de hecho, han vivido más tiempo fuera de sus países de origen (en Estados Unidos, Francia y Colombia la primera; en Italia, Francia y Portugal la segunda); la joven escritora mexicana Valeria Luiselli, radicada en Nueva York y que publica en España; o el mexicano Juan Villoro, que vive entre Barcelona y México…
Este número se propone ofrecer una mirada sobre un fenómeno que tiene una incidencia profunda en toda la creación contemporánea[1]. Las contribuciones permitirán echar luz sobre las diferentes declinaciones del nomadismo, en este caso circunscrito al hecho literario. En efecto, el nomadismo plantea numerosas interrogantes que atañen al conjunto del arco hermenéutico. Así, se puede hallar en relación con las condiciones de creación de una obra y reflejado en la trama de maneras diversas. Por otro lado, en plena era de las nuevas tecnologías, el nomadismo puede declinarse bajo la forma de la "desterritorialización" con relación a lo que constituía el espacio privilegiado de las obras, a saber, el libro impreso: blogs, revistas literarias en línea o, incluso, maneras extremas de hacer literatura, como los escritos hiperbreves en forma de tweets (cf. el escritor mexicano Alberto Chimal) o el proyecto "Literatura Huiqui" que se presenta como "un espacio dedicado a la creación colectiva, abierta y experimental"[2]. Estas nuevas modalidades del hecho literario ponen en evidencia una serie de problemas relacionados no sólo con la circulación y la difusión de las obras sino también con su recepción y con la transgresión/reformulación de fronteras genéricas, etc.
Los coordinadores del número son Raúl CAPLÁN y Margarita REMÓN-RAILLARD (ILCEA4, Université Grenoble-Alpes) y Sandra HERNÁNDEZ (LCE, Université Lyon 2).
Las propuestas (en francés o en español) deberán ser enviadas a ( (cc.); deberán incluir un título, un resumen (con una extensión máxima de 2500 carácteres, espacios incluidos), la afiliación institucional, la dirección electrónica y un breve currículum académico.
Fecha límite de envío de propuestas: 4 de mayo de 2019
Se comunicará la aceptación de las propuestas a finales del mes de mayo de 2019. Fecha de entrega de los artículos: 30 de septiembre de 2019.
 


 


[1] Cf. Zilá Bernard et Norah Dei-Cas Giraldi (éds.), Glossaire des mobilités culturelles, Trans-Atlántico, Literaturas, n°8, Peter Lang, Bruxelles, 2014.

[2] http://literaturawiki.org/index.php?title=P%C3%A1gina_principal

Lieu Université Grenoble-Alpes
Contact , ,
Plus d'informations sur la revue ILCEA sur https://journals.openedition.org/ilcea/

Agenda

Mai 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Appels à communication

II Coloquio Migraciones (América Latina / Francia / España): Políticas migratorias. Una perspectiva histórica - 31/05/2019
Portes et seuils au Siècle d'or 2 : métaphores et symboles - 01/09/2019
Archives et migrations en Amérique latine (1815-1939) - 09/06/2019
Congreso AHILA del 2020 en París / SIMPOSIO Género y mujeres en la historia, cultura y política de la región andina siglos XIX y XX - 10/09/2019
Le mouvement hippie dans le monde hispanique. Identités – Mobilités – Conflits – Héritages - 01/09/2019
L’exil espagnol républicain et le champ littéraire francophone - 01/06/2019
Projet EMILA - 17/06/2019
De la ville à la nation : continuité et ruptures dans l’histoire de la chanson espagnole contemporaine (XIXe -XXIe siècles) - 15/10/2019
Journée d'étude sur le Street art - 21/06/2019
Violence, journalisme et libertés fondamentales en Amérique Latine - 15/06/2019
Journée d'étude "Le flamenco dans tous ses états : de la scène à la page, du pas à l'image" - 30/06/2019
Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses » - 02/09/2019
Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses » - 03/09/2019
Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses » - 04/09/2019
Réalisme(s) dans la fiction littéraire espagnole contemporaine (XIXe-XXe-XXIe siècles) - 15/09/2019
Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses » - 05/09/2019
Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses » - 06/09/2019
Prendre corps, dire le corps, penser le corps : la corporéité en question dans le monde hispanique contemporain (Colloque Hispanística XX 14-15 novembre 2019) - 31/05/2019
Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses » - 07/09/2019
Activités du mois de mai au Colegio de España - 24/05/2019

Congrés, colloques et journées d'étude

08/05/2019 - II Coloquio Migraciones (América Latina / Francia / España): Políticas migratorias. Una perspectiva histórica
08/05/2019 - Portes et seuils au Siècle d'or 2 : métaphores et symboles
09/05/2019 - Archives et migrations en Amérique latine (1815-1939)
10/05/2019 - Congreso AHILA del 2020 en París / SIMPOSIO Género y mujeres en la historia, cultura y política de la región andina siglos XIX y XX
10/05/2019 - Le mouvement hippie dans le monde hispanique. Identités – Mobilités – Conflits – Héritages
11/05/2019 - L’exil espagnol républicain et le champ littéraire francophone
11/05/2019 - Projet EMILA
12/05/2019 - De la ville à la nation : continuité et ruptures dans l’histoire de la chanson espagnole contemporaine (XIXe -XXIe siècles)
12/05/2019 - Journée d'étude sur le Street art
13/05/2019 - Violence, journalisme et libertés fondamentales en Amérique Latine
14/05/2019 - Journée d'étude "Le flamenco dans tous ses états : de la scène à la page, du pas à l'image"
15/05/2019 - Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses »
16/05/2019 - Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses »
17/05/2019 - Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses »
18/05/2019 - Réalisme(s) dans la fiction littéraire espagnole contemporaine (XIXe-XXe-XXIe siècles)
18/05/2019 - Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses »
19/05/2019 - Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses »
19/05/2019 - Prendre corps, dire le corps, penser le corps : la corporéité en question dans le monde hispanique contemporain (Colloque Hispanística XX 14-15 novembre 2019)
20/05/2019 - Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses »
21/05/2019 - Activités du mois de mai au Colegio de España

Annonces

Aucun événement

Séminaires

Aucun événement
Aller au haut