Appel à contribution en vue d'une publication Télécharger au format iCal
 
Appel à contributions. Il était une fois le conte dans les mondes hispaniques des xviiiième au xxième siècle
Le mot « conte » tire son origine de l’étymon latin computare dans le sens énumérer des faits, des événements. C’est de tout temps le genre littéraire le plus prolifique et ce type de récit bref n’est pas limité à une seule formule narrative concrète ou autonome. Mais il jouit d’une grande flexibilité et d’une adaptabilité qui en font un genre spécialement intense mais aussi atypique. L’objectif du présent ouvrage collectif est d’examiner la manière dont les aires hispaniques contemporaines n’ont eu de cesse de réinventer l’écriture du conte. Fréquemment employé pour désigner des récits fictionnels relativement brefs aussi variés que les contes de fées, les contes philosophiques, les contes fantastiques... le « conte » a fait l’objet de perpétuelles métamorphoses en terres espagnoles et latino-américaines. Tant et si bien que ces contes, la plupart du temps issus de la tradition orale, se sont vite retrouvés à faire partie d’un patrimoine littéraire en perpétuelle innovation. Miroir des mutations sociales et culturelles de ces territoires, le conte dans les mondes hispaniques témoigne d’une créativité et d’une imagination débordante mais suscite également des problématiques et des angles d’attaque spécifiquement littéraires : intertextualité, passage d’un genre à un autre, étude thématique, étude des structures narratives, histoire du livre et des adaptations, avatars des contes classiques…. Outre un dense panorama historique et littéraire de la question, notre objectif se portera en particulier sur les propositions de (ré)écritures et de (r)évolutions de contes classiques dans la production pour enfants contemporaine, mais aussi le théâtre ou la poésie en privilégiant systématiquement les créations littéraires qui sortent peu ou prou du genre du conte pour enfants et n’hésitent pas à faire entrer les adultes dans la ronde. Enfin, nous souhaiterions également interroger ces métamorphoses en analysant les véhicules de transmission de tout cet héritage, que cela soit par le prisme d’une tradition orale mythique mise en scène dans le récit ou par celui d’une réappropriation scripturaire de cette tradition orale. Du fait de sa poly-adaptabilité, nous souhaiterions interroger l’évolution du conte littéraire en Espagne et Amérique Latine au xviiiième et au début du xxième siècle. Dans quelles mesures s’est-il transformé ? Nous visons le questionnement sur les aspects de l’écriture qui restent figés, qui se renouvellent ou qui s’actualisent. Précisément, nous recherchons à orienter la réflexion autour de cinq axes d’étude :
1. Les ruptures et les continuités dans le fond, la forme, le message : quelles différences et quelles similitudes avec la tradition semblent émerger ?
2. Les conventions narratives, linguistiques, rhétoriques et poétiques sous-jacentes au genre : comment les modalités d’écriture se sont-elles modifiées, éteintes ou transférées ?
3. Les topiques et lieux communs : comment les thématiques traditionnelles de l’exotisme, du folklore, du mythe, du fantastique, de la monstruosité, de la magie, de la prophétie, des apparitions et des miracles sont-elles revisitées ?
4. Les marques d’intertextualité ou sources d’influences : quels sont les empreintes des grands maîtres de la littérature contée ? Quelles traces ont laissé Borges, Cortázar, Quiroga, Picón, Cervantes ou même Kafka et Poe ?
5. La transposition : vers quels nouveaux supports ou médias de communication le conte tend-il à s’illustrer ? Quels traitements, quels ajustements a-t’il subi ?
Les proposition d'article accompagnée d’un bref CV sont à envoyer jusqu’au 1 juillet 2020 à :
- Dominique Casimiro, MCF à l'Université d'Artois, chercheur accueilli en délégation CNRS au sein du CRAL (Centre de Recherches sur les Arts et le Langage) à l'EHESS :
- Cédric Colaërt, doctorant de l'équipe CoTraLis, à l'Université d'Artois :
Normes typographiques à respecter : article d'une douzaine de pages maximum rédigées en Times New Roman 12 (notes 10), interligne 1,5 
Lieu Aucun
Contact Dominique CASIMIRO MCF Université d'Artois : dominiquecasimiro@yahoo

Agenda

Mai 2020
L Ma Me J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Appels à communication

Congrés, colloques et journées d'étude

Annonces

Aucun événement

Séminaires

Aucun événement
Aller au haut